Le poppers est-il dangereux pour la santé ?

Depuis plusieurs années, l’utilisation du poppers se développe en France. Les étudiants, les jeunes et les homosexuels sont les nouveaux influenceurs de ce produit encore plus ou moins connu : le poppers.
Il est donc légitime de se poser des questions concernant les effets pour la santé de la consommation du poppers (aussi appelé nitrite, plus d’infos ici) ! Alors, existe-t’il des risques avec son inhalation ? Les nitrites sont-ils des drogues ? L’usage de ces substances entraîne-t-il une dépendance ? Existe-d’il des effets secondaires après avoir respiré des produits contenant des nitrites ? Nous répondons à vos diverses interrogations sur l’usage du poppers pour votre santé !

Le poppers est-il une drogue ?
Depuis le 03 Juin 2013, le Conseil d’Etat a autorisé la vente et la consommation des substances à base de nitrites (nitrites d’allyle, nitrites d’amyle, de pentyle ou encore de propyle). Sa vente et sa consommation sont donc complètement légales en France.

Tout d’abord, posons-nous la question : qu’est-ce qu’une drogue ? Devons-nous considérer les produits contenants des nitrites comme tel ? Selon « drogues infos service », les substances qui modifient la manière de percevoir ou de ressentir les choses sont considérées comme des stupéfiants. Elles sont classées selon le type d’effets qu’elles procurent et leurs dangerosité. Le poppers n’entraîne aucune forme de dépendance physique ou psychique.

Mais alors, pourquoi le poppers est-il souvent associé à une drogue ?
Il est vrai qu’entre la France et certains pays d’Europe ou au Canada par exemple, les législations diffèrent. Au Canada, le poppers est bien considéré comme un produit stupéfiant, selon les décisions des Commissions en charge de cela.

Le poppers est souvent associé, à tort ou à raison, à une drogue, car il provoque des effets immédiats après sa consommation. La dilatation des vaisseaux sanguins, que provoque sa respiration, entraîne une accélération du rythme cardiaque, une sensation de chaleur intense, un relâchement musculaire ainsi qu’une euphorie passagère, mais soyons clairs, personne n’est dépendant du poppers ! A l’inverse du tabac, de l’alcool, du cannabis ou même de certains médicaments par exemple, aucun sevrage n’est nécessaire.

Le poppers est-il légal ?
En France, le poppers est bien légal depuis l’arrêt du Conseil d’Etat du 03 juin 2013. Sa vente n’est pas interdite ni son usage. Nous rappelons également que sa prise n’entraîne aucune dépendance au contraire de l’alcool ou du tabac, qui peuvent présenter pour leur utilisateurs une accoutumance. Tous les nitrites d’alkyle, d’amyle, de pentyle, de propyle sont bien légaux en France.

L’abus de Poppers peut créer des dermites nasales

Le poppers et ses effets secondaires :
Bien qu’il n’y ait pas de risques directes à la consommation de poppers, les produits à base de nitrites peuvent présenter certains effets secondaires. Le plus souvent, ces effets secondaires sont dus aux abus. Il faut donc, comme nombre de substances, en consommer avec modération pour éviter tout risque pour la santé. L’un des principal risque pour les gros consommateurs est une brûlure au niveau du nez. En effet, si le liquide se retrouve en contact avec votre peau, il peut l’irriter !! Pour éviter cela, veillez à laisser quelques millimètres entre vos narines et le flacon. Il vous sera évité les croutes jaunâtres qui accompagnent souvent les brûlures nasales (aussi appelé dermatite nasale).

Brûlures nasales avec le poppers, que faire ?
Si ces brûlures au nez arrivent tout de même après l’usage de poppers, nous vous conseillons d’hydrater la peau et de consulter un dermatologue au plus vite. Le plus souvent, ces inflammations nasales sont bénignes, mais peuvent être irritantes et peu esthétiques. Elles ne représentent pas un réel risque pour votre santé donc, mais mieux vaut faire attention et soigner ces désagréments.

Eviter les brûlures avec le poppers :
Généralement, les croutes jaunâtres et les brûlures du nez à cause du poppers peuvent être évitées en prenant soin de ne pas mettre en contact la peau et le poppers. Acheter des marques reconnues et de qualité, prenez soin de ne pas entrer en contact direct avec le liquide et n’abusez pas de cette merveilleuse petite bouteille !

Un effet secondaire rencontré parfois pour les hommes est un dysfonctionnement érectile ! Pas de panique messieurs, aucune chance de souffrir de troubles définitifs, cet effet est passager et rare.
Il arrive également que les utilisateurs souffrent de maux de tête et de vertiges, voire d’étourdissements, le plus souvent dus aux abus d’utilisation ou à la consommation d’un produit trop fort par un utilisateur novice.

 

Le poppers se boit-il ?
Non, surtout pas !! Les risques pour votre santé sont réels et importants ! Les nitrites sont des produits inflammables, il ne faut donc jamais en ingérer.
Il est vrai qu’il existe une nouvelle façon de consommation du poppers qui consiste à respirer le produit non pas par le nez, mais par la bouche. Nous avons bien dit respirer et pas ingérer ! Néanmoins, nous déconseillons cette nouvelle technique, surtout utiliser par les jeunes, car, outre le fait que les effets soient moins forts, le risque d’avaler des produits contenant des nitrites est élevé.

 

Quelques précautions à prendre avec le poppers :
Le poppers est un produit inflammable ! Prenez donc soin de l’éloigner de toutes sortes de flamme. Une technique affectionnée particulièrement chez les jeunes, depuis quelques années, est de placer une cigarette au-dessus d’un flacon de poppers afin que les arômes se dégagent sur celle-ci. Nous déconseillons également cette manière de faire. En effet, nombreux sont les utilisateurs qui trempent directement leur cigarette dans le liquide ce qui provoque un risque énorme à l’allumage de la cigarette…

N’abusez pas des saveurs du poppers ! Comme beaucoup de choses, ce produit peut être plus ou moins toxique pour votre santé si vous en abusez.
Préférez un produit « frais » plutôt qu’une bouteille ouverte depuis quelques semaines. Les fabricants recommandent une consommation dans le délai d’un mois après l’ouverture de la fiole.
Méfiez-vous des contrefaçons ! Et oui, comme nombre de produits, le poppers est parfois copié et en vente sur internet. Préférez les sites comme Poppers-rapide.eu qui est spécialiste de cette substance depuis 2005.

Ne mélangez pas ce produit avec d’autres substances potentiellement excitantes comme l’alcool, les médicaments, le Viagra ou toutes drogues, cela aura pour effets d’accroître les risques pour votre santé. Ne conduisez pas après utilisation du petit flacon magique !! Lors de relations sexuelles avec inhalation des arômes de nitrites, pensez à vous protéger, pour que prise de poppers ne rime pas avec prise de risques !